Accueil Voyage Nicaragua Île d’Ometepe – Entre deux collines

Île d’Ometepe – Entre deux collines

0
0
27
OmetepeIsland

Nahuatl Ometepe se traduit par «2 collines». En fait, ce ne sont même pas des collines, mais de vrais volcans – Conception et Maderas, qui ne sont pas faciles d’accès. Mais ça vaut le coup – un lac s’est formé dans le cratère du volcan, et en y nageant, vous vous trouvez dans une situation unique: vous nagez dans le lac, qui est situé dans le volcan, qui se dresse au milieu d’un autre lac!

Un ferry a vapeur vous transporte du continent à l’île, tandis que l’excitation sur le lac Nicaragua est a son comble. C’est le troisième plus grand lac d’Amérique latine, et il y’a même des requins d’eau douce uniques: ces animaux atteignent une longueur de trois mètres. Mieux vaut ne pas savoir s’ils aiment se régaler de touristes.

Dans les petits villages, les gens mènent une vie calme et mesurée, même les mouches ont l’air paresseuses. S’il pleut, la situation est particulièrement difficile, car il s’avère qu’il n’y a absolument rien à faire.

Nous recherchions des options. Après avoir fait des efforts titanesques, nous avons voyagé en bus – en auto-stop – sur un âne – d’une partie de l’île à l’autre à pied, mais la pluie a confondu toutes les cartes. Pas un seul guide ne voulait nous conduire dans les montagnes avec des chemins boueux glissants. La pluie ici est un problème grave, en raison de l’érosion des routes, le principal plaisir de l’île – la randonnée dans les montagnes – devient inaccessible. Nous n’avons pas été bouleversés pendant longtemps, car le paysage environnant – les collines, les arbres parfumés, les paysages pastoraux avec des chevaux paissant paisiblement et les vagues bleues sans fin du lac – compensait tout.

Conseils de voyage:

Le meilleur moment pour visiter le pays est de décembre à avril – pendant la saison sèche et chaude. Vous pouvez vous rendre sur la côte Pacifique à tout moment de l’année, à l’exception des mois d’avril et de mai poussiéreux. Sur la côte caraïbe, la saison dure toute l’année, mais les ouragans sont courants en été.

Très souvent dans les hôtels au Nicaragua du matin à 16 heures, ils coupent l’eau. Il vaut mieux s’enquérir à l’avance, car les employés n’en parlent jamais. Cependant, dans des endroits décents, il y a toujours des réservoirs spéciaux avec de l’eau pour se laver.

Le prix du transport est raisonnable, et fonctionne bien.

La monnaie locale, Cordoba, doit son nom au fondateur de Leon et de Grenade, le colonialiste espagnol Francisco Fernandez Cordoba. Essayez de ne pas changer beaucoup – l’argent restant ne peut pas être échangé à un bon taux.

Logement : Nous pouvons vous recommander l’hotel Ometepe Serenea B&B, tenu par une française qui offre aussi diverses options d’activités sur l’Île.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par agenceseopro
Charger d'autres écrits dans Nicaragua

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Trouvez un expert pour faire expertiser un poid lourd avant d’acheter

Jessayepourvous.com Avec « J’essaye pour vous« , le principe e…